Recettes et idées pour les tout petits !

 

Avant 6 mois, l’idéal est de privilégier le lait maternel dans l’alimentation de bébé.

Cependant, pour les mamans qui n’allaitent pas, il existe des laits 1er âge spécifiques jusqu’à 5 mois.
A partir de 6 mois, l’alimentation de bébé se diversifie.Petit à petit, de nouveaux aliments vont être introduits, en prenant garde de bien respecter les capacités de bébé à les assimiler.

Nouveaux goûts, nouvelles textures vont venir enrichir ses repas, jusque-là exclusivement constitués de lait maternel.
Mais avant d'arriver à ce que l’alimentation de bébé soit autant variée que la nôtre, c'est à nous d’éveiller ses papilles au goût des bonnes choses.
 

Les fondamentaux

Les produits laitiers, pour bien manger

Bien manger avec le lait :
Maternel ou infantile, il est le pilier de l'alimentation des bébés. Seul à combler tous les besoins alimentaires des bébés jusqu'à 6 mois environ, le lait reste une source privilégiée d'apports nutritionnels, et notamment d'acides gras essentiels, jusqu'à 3 ans.

A partir de 8-12 mois, le lait peut être partiellement remplacé par des produits laitiers comme du fromage blanc, des yaourts ou même un peu de fromage. A partir de cet âge, les repas de bébé se répartissent entre 4 repas diversifiés avec deux biberons de lait de croissance.

 

Le bon rythme pour Bien manger

Bien manger de 0 à 6 mois :
Parce que bébé ne sait pas faire de réserves, il est important de lui donner à manger à la demande, jusqu'à ce que ses repas évoluent et s'espacent dans le temps.

Bien manger à partir de 6-8 mois :
C'est respecter le rythme des 4 repas par jour : petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner. Il est primordial de transmettre ce rythme très tôt, car il est à la base de son équilibre alimentaire d'adulte.
 

Prendre le temps de bien manger pour bien grandir

Le temps de la maturité physique de bébé :
Les fonctions digestives, rénales ou encore le système immunitaire ne sont pas matures avant l'âge de 3 ans. Respecter les étapes d'introduction des nouveaux aliments conseillées par les pédiatres est essentiel pour parvenir au bon équilibre alimentaire de l’enfant.

Le temps de lui faire découvrir de nouvelles saveurs :
Les tous petits sont à la fois curieux et méfiants vis-à-vis de ce qu'ils ne connaissent pas. Il faut donc prendre le temps de la découverte des goûts et des textures sans les brusquer ou les forcer.
 

On se bouge en plus de bien manger

Bien Bouger comme… BB !
Mouvements involontaires ou volontaires, apprentissage de la marche, jeux, pleurs… Que de dépenses énergétiques pour de si petits organismes.

En effet, à 6 mois, un bébé dépense en moyenne 750 Kcal par jour et à 1 an ce chiffre passe à 950 Kcal/jour. Proportionnellement à la taille et au poids d'un adulte, ce sont des dépenses dignes de sportifs de très haut niveau. De 0 à 3 ans, c’est toute la vie qui est du sport !
 

Bien manger à la cuillère

Choisir un jour où bébé est de bonne humeur et le repas où il a le plus d'appétit, c'est déjà mettre toutes les chances de notre côté.

Si c'est un petit mangeur, mieux vaut capter son intérêt avant le biberon.

L'option petite cuillère en plastique ou silicone est à retenir pour ne pas risquer d'abîmer ses gencives. Si bébé recrache, met les doigts dans sa bouche ou commence à pleurer, mieux vaut ne pas insister.

Comme pour le goût, l'apprentissage du bien manger à la cuillère doit se faire en douceur pour être réussi.
 

Prendre le temps de l’apprentissage du bien manger

- Lui donner au moins 500 ml de lait par jour (à partir de 6 mois) pour combler ses besoins en acides gras essentiels, fer et calcium.
- Respecter les conseils du pédiatre en matière d'allergies alimentaires.
- Patienter jusqu’à ses 6 mois pour ajouter de la matière grasse dans ses plats.
- Ne pas l'habituer à boire sucré : l'eau reste la seule boisson recommandée.
 

Vous êtes au courant ?