De vraies bonnes recettes de gigot pour agrémenter vos repas du dimanche !

 

Révisez vos connaissances sur le gigot d’agneau grâce nos astuces et nos conseils pour le réussir à coup sûr.
Et découvrez également comment le cuisiner autrement !
 

Comment choisir et conserver son gigot d'agneau ?

Choisissez un gigot court et rond, plutôt que long et fin, et comptez 250 g à 350 g par personne selon l’appétit de vos convives (1 kg à 1,5 kg pour 4). Vous pourrez le conserver 48 heures dans la partie la plus froide du réfrigérateur.
 

La préparation de son gigot

Pour ailler un gigot, utilisez un couteau pointu, afin de le piquer à plusieurs endroits et y glisser des gousses d’ail pelées coupées en deux ou en trois. Salez et poivrez le gigot, puis faites chauffer de l’huile dans une grande cocotte, avant d’y saisir votre gigot sous toutes ses faces, jusqu’à ce qu’il soit uniformément doré.
 

Le temps de cuisson au four

Pendant ce temps, préchauffez le four à 210°C (th. 7) avec le plat dans lequel vous ferez rôtir le gigot, à l’intérieur. Quand le four est bien chaud, retirez le plat et déposez-y le gigot. Glissez-le au four et comptez 15 minutes par livre. Pour un gigot de 1,5 kg, comptez ainsi 45 min de cuisson, en arrosant régulièrement.
 

Comme les pros, prenez la température de votre gigot

Pour être sûr d’obtenir le degré de cuisson que vous aimez, vous pouvez également utiliser une sonde qui vous permettra de mesurer la température de la viande, en cours de cuisson. Cette sonde s’insérant au cœur de la viande, vous saurez exactement à quel moment (entre 50 °C et 55 °C pour une viande rosée) sortir le gigot du four.
 

Une viande reposée est tendre

Au terme de la cuisson, sortez le plat du four et laissez reposer la viande sous un papier d’aluminium 15 minutes au moins avant de la trancher. Le gigot sera encore plus tendre.
 

Bien servir le gigot d'agneau

Un gigot d’agneau se déguste rosé. Servez-le en tranches fines et accompagnez-le de légumes verts, d’un gratin de pommes de terre ou d’une poêlée de légumes.
 

Le gigot d'agneau... Version légèreté

Le gigot d’agneau n’est pas spécialement calorique. Toutefois, vous pouvez le rendre encore plus léger, en « sautant » l’étape de la coloration en cocotte, pour enfourner le gigot directement après l’avoir assaisonné.
 

Revisiter le gigot d'agneau avec des recettes originales

Parfumez votre gigot avec des herbes ciselées (thym, romarin, basilic) ou en le massant légèrement avec des épices (piment d’Espelette, cumin ou curry). Pour accompagner votre viande, vous pouvez aussi la faire cuire sur la grille du four, au-dessus d’un plat de pommes de terre, comme dans cette recette de gigot à la brayaude.

Demander à votre boucher de désosser le gigot et de le ficeler en rôti, afin de la faire cuire en cocotte avec des carottes et du foin ou le faire cuire en croûte de sel, pour une recette fondante et parfumée.
 

Que faire avec les restes d'un gigot ?

S’il vous reste de la viande, n’hésitez pas l’utiliser coupées en lamelle pour agrémenter une salade composée ou un sandwich d’agneau enrichi de tranche de tomates et d’une mayonnaise à la menthe. N’hésitez pas non plus à l’utiliser pour préparer une moussaka, ou un hachis d’agneau à la coriandre et au cumin.

Et vous, quelles sont vos recettes pour un gigot d'agneau tendre et savoureux ?

Vous êtes au courant ?