Tous les conseils pour bien choisir les fromages qui troneront sur votre table de fête !

 

Comment composer votre plateau de fromages de fêtes, trouver le pain et le vin qui sublimeront votre sélection de votre fromages, ajouter quelques fruits ou confitures qui rehausseront le parfum de certains fromages, telles sont les questions que nous vous proposons d'éclaircir grâce aux conseils de notre expert. 
Vous découvrirez également comment les cuisiner à travers des idées recettes spécial fêtes !
 

Comment composer un plateau ?

Sur un plateau, les fromages doivent être choisis en fonction de différents critères que sont le goût (le vôtre et celui de vos convives), le style des fromages existant (fromages à la saveur forte ou plus douce, fromages issus de lait de vache, de chèvre ou de brebis, à pâte dure ou molle, etc.),  la saison et votre budget naturellement.
Cela signifie qu’il faut proposer à vos invités des fromages (de 5 à 7 environ) de familles différentes : chèvre (frais ou plus sec), croûte fleurie (camembert, brie…), pâte pressée cuite (comté, beaufort…), pâte persillée (bleus, roquefort…), croûte lavée (munster, livarot…), brebis…
 

Quels pains choisir ?

Tous les pains peuvent se marier avec les fromages. Mieux encore, ce sont les pains les plus simples (baguette ou miche de campagne) qui font les meilleures alliances, d’autant qu’ils s’associent bien à tous les types de fromages. Lors d’un repas de fête, n’hésitez pas non plus à proposer du pain aux fruits secs (noisettes, noix, figues, raisins) qui sera parfait avec des fromages de type comté, ossau-iraty, chèvre ou laguiole) voire du pain d’épices ou des speculoos (à essayer avec le roquefort pour un accord vraiment bluffant). 
 

À quel(s) vin(s) les marier ?

Contrairement à une idée largement répandue, le fromage se marie parfois difficilement avec le vin rouge dont les tanins peuvent provoquer une impression d’astringence en bouche, avec le fromage, en raison de sa nature lactique et salée. 
C’est donc du côté des vins blancs (voire du vin jaune pour le comté), sec, moelleux ou liquoreux (délicieux avec du roquefort) qu’il faut chercher. Le champagne donne également des mariages heureux avec les fromages. Hors vins, il est également recommandé de déguster du cidre (avec le camembert), ou certaines bières de garde (avec les fromages du Nord).
 

Les accompagnements créatifs et festifs

C’est une règle presque générale : la plupart des fromages s’accordent délicieusement avec la plupart des fruits. 

Parmi les mariages classiques : 
- roquefort + poire, 
- ossau-iraty + confiture de cerise, 
- comté + noix, 
- ou camembert + pommes.

Les possibilités sont nombreuses : à vous de faire vos propres essais pour trouver vos accords parfaits. Sachez cependant que vous limiterez les risques, en associant de préférence fruits et fromages du même terroir.
 

Les cuisiner pour les fêtes

Évidemment, le fromage se cuisine aussi et a naturellement sa place dans un certain nombre de recettes de fêtes. 

- Garnissez-en des mini tartes (triangle de camembert pané aux miettes de spéculos et salade de mâche) ou des gougères pour l’apéritif. 
- Utilisez-le dans des sauces (pour parfumer viandes, volailles ou poissons). 
- Selon sa texture, utilisez-le pour farcir des volailles (petites cailles farcies au Pérail Lou Perac) en copeaux ou en morceaux pour agrémenter salades ou soupes, ou râpez-le pour paner blanc de volaille ou crevettes (gambas en croûte de mimolette Boule d'Or).

 

Vous êtes au courant ?