Douceur et onctusité, misez sur la Cancoillotte !

Toutes les recettes à base de cancoillotte

Spécialité gastronomique emblématique de la Franche-Comté, la cancoillotte est, depuis au moins cinq siècles, source de fierté pour ses habitants.
C’est du terme « coille », dérivé franc-comtois du verbe « cailler », que cette délicieuse spécialité fromagère semi-liquide à base de lait de vache tient son nom. Quant à l’apparition de la recette, certains la fixent au 16e siècle et d’autres la remontent à près de 2000 ans ! Mystère…
Par contre, aucun doute n’est permis sur son unique saveur. Obtenue à partir de lait écrémé caillé, la cancoillotte est traditionnellement vendue sous forme de grumeaux (le « metton ») en Franche-Comté, et de manière générale, en pot, sous sa forme déjà fondue dans les commerces.

Appréciée en toute occasion, la cancoillotte peut être dégustée froide (sur du pain/des toasts) ou chaude, pour garnir un croque-monsieur ou fourrer une crêpe. Les recettes typiquement comtoises comprennent entre autres le « poulet d’horloger », qui comme son nom ne l’indique pas, est un plat de pommes de terres nappées de cancoillotte ; ou les « cancoilloeufs », d’exquis œufs brouillés à la cancoillotte.
Par ailleurs, nombreux sont les plats classiques auxquels la cancoillotte peut être incorporée, pour apporter saveur et onctuosité : tartes, gratin de courgettes, escalopes de veau, farce de volaille, etc…Les inconditionnels peuvent également la préparer en fondue dans un caquelon, à la savoyarde : un véritable festival !

Découvrez également toutes nos idées de recettes à base de cancoillotte

Vous êtes au courant ?