Découvrez les bienfaits du beurre

 

Un peu d’histoire, ça ne compte pas pour du beurre…

Au Moyen-âge, le beurre est le « gras du pauvre », il est une source de matière grasse facilement accessible contrairement à l’huile.
Il faut attendre la Renaissance pour que le beurre acquiert ses lettres de noblesses : il devient un produit de luxe, il est vendu enveloppé dans des feuilles fraîches pour être plus longtemps conservé.
De la Renaissance au XVIIIe siècle, le beurre est utilisé comme cosmétique : c'est un "antirides" miraculeux, une "crème" évidemment idéale pour donner au visage un teint de porcelaine et même mêlé au raisin noir une sorte de rouge à lèvres.*
(*source : CNIEL)
Le saviez-vous ?
La couleur des beurres varie du jaune pâle au jaune foncé. Elle dépend de l'alimentation des vaches qui diffère selon la saison, le climat et le terroir.

 

Bienfaits du beurre doux, salé, demi-sel : bon sous toutes ses formes !

Pour tous les goûts

Le beurre peut être doux, salé ou demi -sel

- Le beurre doux : on n’ajoute pas de sel dans le beurre.
- Le beurre salé la teneur du beurre en sel est supérieure à 3 g pour 100 g.
- Le beurre demi-sel : la teneur du beurre en sel est comprise entre 0,5 et 3 g pour 100 g. Le beurre demi-sel est salé au sel fin ou bien pour plus de croquant aux cristaux de sel de mer.
Le saviez-vous ?
Traditionnellement, on salait le beurre pour mieux le conserver. Dès le XIXe siècle, le beurre salé devient un produit à part, apprécié pour sa saveur particulière.
 

Le beurre s’adapte aux pratiques de consommation

Par son format
Pour faire plaisir à tout le monde, le beurre s’adapte aux pratiques de consommation.

Les « tartineurs » s’en donnent à cœur joie avec le beurrier, tandis que les « trancheurs » restent fidèles à la plaquette utilisable aussi bien en tartine qu’en cuisine.

Pour ceux qui veulent retrouver le format traditionnel du beurre, il existe en forme moulé avec ses petites stries rappelant le moule d’autrefois ou bien en motte qui rappelle le beurre du crémier.
Par sa texture
Soucieux de la survie de nos biscottes, les fabricants ont inventé un beurre facile à étaler dès la sortie du réfrigérateur : le beurre tendre.
4 étapes ont été ajoutées à la fabrication :
1. Faire fondre le beurre doucement
2. Le refroidir lentement en contrôlant la température 
3. Recueillir la partie qui est encore molle à basse température (température de nos réfrigérateurs) 
4. La malaxer avec du beurre "normal", pour lui conférer sa souplesse.

Découvrez également toutes nos idées de recettes à base de beurre

Vous êtes au courant ?