Découvrez les bienfaits des produits laitiers

 

Les yaourts peuvent être classés en 3 grandes familles

- le yaourt ferme (fabriqué dans son pot)
- le yaourt brassé (d’une texture lisse, préparé dans une large cuve, puis brassé et mis en pots)
- le yaourt à boire (battu avant d’être mis en bouteille)

Les desserts lactés, eux, sont des desserts gourmands composés au minimum de 50 % de lait : crèmes desserts, liégeois, mousses, crèmes brûlées, îles flottantes, flans, crèmes caramel, ou encore riz au lait… leurs déclinaisons sont multiples, de quoi satisfaire toutes les envies !
Aromatisés, aux fruits ou nature, les fromages frais (petit-suisse, fromage blanc) ont une saveur douce, légèrement acidulée.
Les yaourts, fromages frais, desserts lactés, un bénéfice santé qui n’est plus à prouver !

 

Les produits laitiers frais regorgent de bienfaits pour la santé

- Ils sont riches en calcium, fondamental pour la croissance, la fortification et le renouvellement du tissu osseux, mais aussi la coagulation sanguine, l’activité musculaire ou encore les fonctions hormonales.
A noter, un pot de yaourt apporte en moyenne 15 à 20 % de calcium recommandé par jour !

- Ils possèdent des protéines laitières de très bonne qualité : entre 3 et 4 % pour les yaourts, 7 % pour les fromages blancs et 8 % pour les petits-suisses.

- Ils contiennent également des vitamines du groupe B, qui interviennent notamment dans la croissance et le fonctionnement des systèmes musculaire, nerveux ou encore immunitaire.

- Ils sont  favorables à la digestion grâce à leurs ferments lactiques.
Petite astuce : il ne faut pas jeter le liquide que l’on trouve parfois à la surface des yaourts fermes.
Ce « sérum » est riche en calcium, protéines et vitamines.
Les fromages frais, yaourts et desserts lactés sont aussi bons pour les papilles que pour le corps… On aurait tort de s’en priver !

Ils représentent la façon la plus simple de consommer chaque jour les 3 à 4 produits laitiers recommandés

 

Les yaourts et desserts lactés, variations sur le thème du plaisir !

Inutile de passer des heures derrière les fourneaux : il suffit parfois d’un petit détail pour faire d’un yaourt ou d’un dessert lacté un vrai plaisir gourmand.

Miel, confiture, noisettes concassées, fleur d’oranger, vanille, riz soufflé ou morceaux de fruits. Tout est possible côté sucré… d’autant que les yaourts et fromages frais sont de précieux ingrédients pour préparer des gâteaux.

Et, le saviez-vous ? Ils permettent également d’alléger les glaces !
Côté salé, quelques petites astuces utiles :
- Il suffit d'un rien pour transformer un yaourt nature en une sauce crudités originale et légère. Un peu de sel, de poivre, quelques herbes fraîches, un zeste d’originalité et le tour est joué !

- Les petits-suisses et fromages blancs se marient avec bonheur aux légumes.

- Les fromages blancs et yaourts apportent de la légèreté à la mayonnaise et du liant aux sauces froides. Ils apaisent et magnifient les sauces épicées telles que le curry.

- Les yaourts et fromages blancs et donnent fraîcheur et acidité aux purées, à la quiche lorraine, aux légumes farcis et aux potages.

 

Le yaourt, une star de la cuisine à travers le monde

En Occident, le yaourt est consommé comme un dessert en fin de repas. Mais dans de nombreux pays, il est utilisé comme un ingrédient de cuisine à part entière :
- En Turquie, il existe de nombreuses recettes de soupes au yaourt.
Il est également utilisé pour composer des sauces froides, la plus connue étant la Raïta. Il accompagne également les légumes frits et les dolmas, des farcis à la viande. Dans les cafés, les Turcs dégustent une boisson rafraîchissante à base de yaourt dénommée l’Ayran.

- En Inde, le yaourt s’associe volontiers à du curry et les célèbres nan, les pains indiens.
 
- Dans les Balkans, le yaourt est consommé salé, notamment avec des feuilles de vigne et autres choux fermentés.

- En Inde, en Turquie, au Liban et en Syrie, le yaourt est souvent utilisé comme « fond de cuisson » pour les légumes.
Le saviez-vous ?
Le mot « yaourt » lui-même est d'origine grecque, tandis que le terme « yoghourt » est turc.

 

Vous êtes au courant ?