Régalez-vous en ménageant votre choléstérol, mais bien sur que c'est possible !

 


Ce n’est pas parce que vous avez du cholestérol que vous devez renoncer à tout plaisir. Au contraire, c’est surtout l’occasion pour vous de varier et de mieux équilibrer votre alimentation. Le docteur JM Lecerf de l’Institut Pasteur de Lille vous aide à y voir plus clair.


Quand on vient de découvrir que l’on a du cholestérol, que peut-on faire pour empêcher son taux de monter sans prendre de médicaments ?

Il faut d’abord étudier son analyse avec son médecin pour identifier la nature du cholestérol et ses causes. Cet état des lieux vous permettra de convenir de la meilleure solution : celle qui sera la plus adaptée et la moins contraignante. Cholestérol ne rime pas toujours avec régime, et souvent, il n’est pas nécessaire de prendre immédiatement des médicaments. La recommandation sera alors de changer quelques habitudes et de varier vos menus. Parfois la perte de quelques kilos suffit aussi pour faire baisser le cholestérol.

Quels sont les aliments à limiter ?

Aucun aliment n’est mauvais, seuls les excès sont à bannir. Il ne s’agit pas des excès exceptionnels, liés aux jours de fête, mais d’excès banal comme de manger de la viande midi et soir, ou des viennoiseries tous les matins. Un croissant, c’est une fois par semaine, ce qui est tout à fait acceptable, la viande trois fois par semaine. Reste le fromage, qu’il vaut mieux limiter à une portion par jour. En effet, lorsque l’on a du cholestérol, c’est plutôt sur les aliments riches en graisses (=lipides) qu’il faut porter son attention.
Mais je crois qu’au-delà de cette vision contraignante, il faut prendre conscience qu’il ne s’agit pas de bannir ou de trop limiter, mais plutôt d’améliorer. Améliorer ses choix d’aliments mais aussi d’hygiène de vie. 

Existe-t’il des aliments qui permettent de protéger son cœur / son système cardiovasculaire ?

Oui, on les appelle d’ailleurs les aliments protecteurs du cœur. Les poissons, riches en acide gras oméga-3 en font partie ainsi que les fruits et légumes pour les vitamines et les aliments lipidiques lorsqu’ils sont bien sélectionnés. Par exemple, les noix, la margarine, les huiles de colza ou d’olive sont excellentes pour le cœur. D’autres aliments ont aussi un rôle protecteur en raison de leurs polyphénols : le thé vert, le cacao, le vin… avec modération bien entendu.

D’autres aliments jouent-ils un rôle bénéfique contre le cholestérol ?

Oui. Si le cholestérol ne chute pas malgré tout, certains aliments peuvent contribuer à le baisser. Les aliments riches en fibres par exemple, comme les céréales complètes, le pain complet, les flocons d’avoine, les légumes, les fruits. Les aliments contenant des acides gras insaturés comme certaines huiles (colza, noix, olive) peuvent aider à la baisse du taux de cholestérol. Les protéines végétales jouent également un rôle certain, soja et tofu notamment. On peut parler également des margarines enrichies en stérols, mais mon avis de chercheur et de médecin me pousse à être mesuré sur ces dernières : si elles font baisser le taux de cholestérol, elles n’ont pour l’heure, pas fait la preuve d’un bénéfice sur la santé. Donc, je ne les utilise pas personnellement.

Vous êtes au courant ?