Légère et pétillante, la bière s'invite dans votre cuisine !

 

A l’occasion de la Saint-Patrick, partez à la découverte des recettes à la bière !
 

Pourquoi cuisiner à la bière?

Chaque type de bière va apporter une touche spécifique au plat : amertume du houblon, arôme caramélisé du malt, et selon les cas, un goût épicé (coriandre, gingembre) ou fruité (cerise, framboise).
Elle peut être utilisée tout le long de la cuisson d’un plat à l’étouffée (comme la carbonade) ou servir à confectionner une sauce avec les sucs de cuisson d’une viande.
 

Cuisiner à la bière: les mariages heureux

• La viande rouge ou le gibier préfèrent des bières corsées (bière d’abbaye ou trappiste). Exemple : le lapin à la Chimay.
• Les poissons et les crustacés, se marient mieux avec une bière légère (blanche, gueuze, pils). Exemple : un cabillaud aux navets et à la pils.
• Les viandes blanches se cuisinent avec une bière ambrée ou une pale ale. Exemple : un poulet aux endives et à la bière de garde ambrée.
• La bière et le fromage sont historiquement des compagnons naturels. Dégustez le Comté avec une blonde légère ou le Gorgonzola avec une trappiste.
• Pour atténuer l’amertume de certaines bières, vous pouvez associer à votre plat des légumes sucrés comme les oignons ou les carottes, ou y rajouter de la cassonade (comme dans la carbonade). A l’inverse, vous pouvez relever le côté sucré d’une bière brune avec des endives par exemple.
 

Que boire avec un plat à la bière?

Afin de préserver le goût du plat, choisissez de préférence une bière de la même famille mais moins forte en alcool que celle utilisée pour la cuisson.
Il n’y a par ailleurs aucune contre-indication à servir de vin avec ce type de plat.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
 

Vous êtes au courant ?