Douce et fruitée, laissez-vous tenter par la Mimolette et mettez vos plats aux couleurs de la Hollande !

 

Jeune, demi-vieille, vieille ou extra-vieille, faites le plein d’idées pour déguster la mimolette, en fonction de sa texture ou de son goût qui évolue au fur et à mesure de son affinage.
 

Les quatre âges de la mimolette

Il faut aller dans le Nord de la France pour retrouver les origines oubliées de la mimolette. La mimolette française se distingue par sa croûte naturelle d’une belle couleur brune et sa pâte orange si appétissante. 

Avant de vous ravir, elle séjourne de 3 mois à 18 mois en cave, voire même 24 mois.

- Mimolette jeune : affinage garanti 3 mois
- Mimolette demi vieille : affinage garanti 6 mois
- Mimolette vieille : affinage garanti 12 mois
- Mimolette extra vieille : affinage garanti 18 mois

Au fur et à mesure de son affinage la pâte souple et élastique dans les premières semaines devient sèche et cassante. Quand à sa saveur douce et fruitée, elle se fait forte et piquante avec le temps.
 

Jeune (de 3 mois à 5 mois) : une pâte très souple et élastique, parfaite en salade ou à l’apéro

Elle peut se découper en cubes, en bâtonnets ou en lamelles. Utilisez-la lors de vos apéritifs, piquée sur des mini-brochettes variées, par exemple avec des raisins et du jambon fumé ou simplement saupoudré de carvi. Sinon essayez-la pour préparer des salades gourmandes avec des crevettes, par exemple, avec du chou, de la pomme et des noix ou bien avec des bouquets de chou fleur et du jambon fumé.
 

½ Vieille (de 6 mois à 9 mois) : une pâte ferme et fondante avec un goût subtilement fruité, idéal en plateau ou en cuisine

C’est juste le temps nécessaire pour que la Mimolette soit appréciée par tous : amateurs et initiés. Quand elle est demi-vieille elle convient parfaitement à vos fins de repas pris en famille ou entre amis. Vous pourrez aussi l’utiliser en cuisine  pour vos nombreuses préparations ; râpez-la pour donner du caractère et de la saveur à un soufflé, une quiche ou un gratin. Utilisez-la aussi en petits cubes pour préparer un cake aux poivrons, par exemple.
 

Vieille (de 10 mois à 18 mois) : une pâte plus friable et intensément fruitée développant des notes aromatiques très piquantes.

La croûte est plus sombre et plus dure. 
 

Extra-vieille (de 18 mois à 24 mois) : un « vieux cassant » qui sublimera un risotto ou des pâtes

La mimolette Extra-vieille est celle qui a le plus de caractère. À l’image du parmesan, râpez la Mimolette quand vous préparez un risotto aux champignons ou pour saupoudrer un plat de pâte en sauce juste avant de le servir. Enfin découpée en copeaux (à l’aide d’un Économe), elle permettra de garnir salade de légumes tièdes, ou velouté de potiron.
 

Vous êtes au courant ?