Allergies et intolérances : ne pas mélanger !

Allergique au gluten ? Peu probable ! Vous êtes sûrement intolérant au gluten. La différence en quelques mots : l’intolérance ne présente pas de risque vital après ingestion, contrairement à l’allergie. L’intolérance se caractérise en effet par des désagréments principalement intestinaux alors que l’allergie engendre des troubles intestinaux mais également cutanés (eczéma…) et respiratoires (asthme…), pouvant aller jusqu’au choc anaphylactique.
 

Pourquoi est-on malade ?

Plusieurs raisons sont avancées par les spécialistes pour expliquer l’allergie : la génétique, la pollution, les habitudes alimentaires… Il semble que la cause de vos tracas soit un combiné de tous ces facteurs ! Les allergènes les plus fréquents ? Ce sont principalement l’œuf, l’arachide et le lait.Chez les intolérants au lactose, le problème vient d’un déficit en lactase, l’enzyme qui permet de digérer le lactose. 
Enfin, dans le cas d’une intolérance au gluten, on ne sait pas encore très bien ce qui conduit l’organisme à fabriquer les anticorps qui détruisent les parois intestinales.
 

Mon assiette, ma santé

Il n’existe à ce jour aucun traitement de l’allergie et de l’intolérance alimentaire. Des tests sont en cours pour désensibiliser les personnes allergiques ou pour augmenter leur seuil de tolérance afin de faciliter leur quotidien. La seule solution reste donc le régime d’exclusion qui implique de supprimer de son alimentation tous les aliments incriminés.

Vous êtes au courant ?