Vous aimez le chou mais pas son odeur tenace, alors suivez nos conseils.

Le chou : on adore ce légume d’hiver, avec lequel on prépare des soupes ou des potées, des chou farcis, des étuvées ou des embeurrées. 

 

Mais on le cuisinerait plus souvent si l’on pouvait éviter les odeurs de cuisson, particulièrement tenaces, dans le cas du chou. 

Heureusement, il existe des astuces de grand-mère pour le cuisiner sans odeur…  A adopter, qu’il s’agisse d’un chou vert, d’un chou frisé, d’un chou-fleur ou d’un chou de Bruxelles.

 

Pour éviter les odeurs désagréables du chou, ajoutez à l’eau de cuisson ou au bouillon :

1. Un morceau de pain au levain (40 g), enveloppé dans de la mousseline alimentaire afin qu'il ne se délite pas pendant la cuisson

2. Quelques feuilles de laurier, réputées pour leur capacité à emprisonner les odeurs

3. Des sucres pour masquer l’acidité du chou : comptez 2 ou 3 morceaux pour un choux entier, afin que la présence du sucre n’impacte pas le goût du plat.

4. Un verre de lait, magique pour supprimer une partie des odeurs

5. Ou une pincée de bicarbonate de soude qui permettra de rendre moins volatile (et donc d’emprisonner dans la casserole), les molécules odorantes dégagées au moment de la cuisson du chou.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour cuisiner le chou sans odeur ?

Découvrez les recettes à base de chou en bas de cette fiche.

 

Vous êtes au courant ?