Bien manger avec les produits laitiers

Le fromage, ou l'art de bien manger

Le fromage, ou l'art de bien manger

Bien manger avec les produits laitiers

Il suffit d'y penser !

Faire fondre une fine tranche d’emmental sur une viande grillée…

Ajouter une poignée de comté râpé dans une soupe de légumes…

Parsemer une salade de tomates de quelques copeaux de parmesan…

À chaque fois, un délice assuré !







Le fromage est le représentant par excellence du « bien manger » à la française.

Nous oublions trop souvent que le fromage possède de nombreuses qualités nutritionnelles, toutes issues du lait. Entre bon goût et bienfaits, lumière sur un allié du bien manger qui ne manque pas de saveurs !

Le fromage, bon pour tous et pour tous les goûts !

De vache, de chèvre ou de brebis, il existe plus de 1 000 sortes de fromages à travers le monde. Une diversité exceptionnelle qui s’explique par des méthodes de fabrication diversifiées et à l'utilisation de laits d'origines différentes. Type de lait, caillage, salage, affinage donnent ainsi naissance à des textures et des goûts très variés.

Du plus doux au plus fort, du plus frais au plus affiné, du plus dur au plus crémeux, suivant les principes de la «pente des saveurs», le fromage est d’abord un festival de gourmandise à chaque fin de repas.

Il a aussi l'immense avantage de savoir décliner ses qualités en cuisine. Autant de possibilités qui lui permettent de plaire à tous et à tout âge. Et c'est tant mieux, car se priver d'autant de plaisirs et de bienfaits aurait été bien dommage !
 

Le fromage, du plateau à la cuisine… que de plaisirs !

Sauces onctueuses, gratins croustillants, feuilletés gourmets et tartes gourmandes, fondues, tartiflette au reblochon ou cancoillote sur lit de pomme de terre, ricotta et basilic dans les pates, dés pour salade à la grecque ou boules de mozzarella  pour tomates à l’italienne, voire mascarpone pour un authentique tiramisu : le fromage se prête à tous les jeux culinaires.

Facile à préparer, il se glisse à volonté dans tous les menus, apportant saveur et fondant à chaque recette… crème au gorgonzola et au parmesan pour les pâtes, croûtons de chèvre chaud, brochettes raisin-mimolette, sauce au roquefort sur une viande grillée ou sauce au fromage frais aromatisé pour bâtons de crudités à tremper…

Le fromage joue l'accord parfait dans toutes les associations. D'un repas tout fromage à l'originalité d'un petit-déjeuner sucré salé avec tomme de brebis et confiture de cerise ou de miel, il nous inspire des plaisirs à renouveler dans le respect de l’équilibre alimentaire. Le bonheur de le déguster est toujours aussi grand !
 

Le fromage, un allié santé au quotidien !

Une portion de 20 à 30g de fromage suffit pour bénéficier de toutes ses qualités nutritionnelles.

Champion incontesté du calcium, le fromage contient aussi 20 fois plus de vitamine D que le lait entier. Il représente également une importante source de vitamine A, excellente pour la vision et le renouvellement cellulaire.

Et comme ses protéines sont très bien assimilées, le fromage fournit une énergie essentielle au bon fonctionnement de l’organisme.

Dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, le fromage est donc un acteur incontournable du plaisir de bien manger !

Le fromage du côté des allégés

La plupart des fromages existent aussi en version allégée, avec au moins 30 % de matières grasses et de calories en moins qu’un fromage classique.

De quoi régaler tous ceux qui surveillent leur ligne de près  sans  être obligé de se priver d’un bon camembert ou d’une portion d’emmental moelleux et fruité !
 

Le beurre, un produit 100% naturel

Le beurre, un produit 100% naturel

Bien manger avec les produits laitiers

Le Beurre existe encore sous d’autres formes !

- Le beurre "de baratte": il s’agit d’une mention  facultative, à la discrétion du fabricant. Elle indique que ce beurre a été fait dans une baratte classique.

- Le beurre bio: un beurre bénéficiant du logo AB indique qu’il a été fabriqué à partir d’une crème issue d'un mode de production soumis à des règles spécifiques concernant l'environnement et les animaux. Portant obligatoirement la mention "Agriculture biologique" assortie du logo AB, le beurre provient de lait "biologique".

- Le beurre clarifié: Les chefs cuisiniers clarifient leur beurre afin qu’il ne brûle pas en cuisson, en retirant la partie responsable du noircissement.
 

Un peu d’histoire, ça ne compte pas pour du beurre…

Au Moyen-âge, le beurre est le « gras du pauvre », il est une source de matière grasse facilement accessible contrairement à l’huile.

Il faut attendre la Renaissance pour que le beurre acquiert ses lettres de noblesses : il devient un produit de luxe, il est vendu enveloppé dans des feuilles fraîches pour être plus longtemps conservé.

De la Renaissance au XVIIIe siècle, le beurre est utilisé comme cosmétique : c'est un "antirides" miraculeux, une "crème" évidemment idéale pour donner au visage un teint de porcelaine et même mêlé au raisin noir une sorte de rouge à lèvres.*
(*source : CNIEL)

Le saviez-vous ?
La couleur des beurres varie du jaune pâle au jaune foncé. Elle dépend de l'alimentation des vaches qui diffère selon la saison, le climat et le terroir.
 

Le beurre, bon sous toutes ses formes !

Pour tous les goûts

Le beurre peut être doux, salé ou demi -sel

- Le beurre doux : on n’ajoute pas de sel dans le beurre.
- Le beurre salé la teneur du beurre en sel est supérieure à 3 g pour 100 g.
- Le beurre demi-sel : la teneur du beurre en sel est comprise entre 0,5 et 3 g pour 100 g. Le beurre demi-sel est salé au sel fin ou bien pour plus de croquant aux cristaux de sel de mer.

Le saviez-vous ?
Traditionnellement, on salait le beurre pour mieux le conserver. Dès le XIXe siècle, le beurre salé devient un produit à part, apprécié pour sa saveur particulière.
 

Le beurre s’adapte aux pratiques de consommation

Par son format
Pour faire plaisir à tout le monde, le beurre s’adapte aux pratiques de consommation.

Les « tartineurs » s’en donnent à cœur joie avec le beurrier, tandis que les « trancheurs » restent fidèles à la plaquette utilisable aussi bien en tartine qu’en cuisine.

Pour ceux qui veulent retrouver le format traditionnel du beurre, il existe en forme moulé avec ses petites stries rappelant le moule d’autrefois ou bien en motte qui rappelle le beurre du crémier.

Par sa texture
Soucieux de la survie de nos biscottes, les fabricants ont inventé un beurre facile à étaler dès la sortie du réfrigérateur : le beurre tendre.

4 étapes ont été ajoutées à la fabrication :
1. Faire fondre le beurre doucement
2. Le refroidir lentement en contrôlant la température 
3. Recueillir la partie qui est encore molle à basse température (température de nos réfrigérateurs) 
4. La malaxer avec du beurre "normal", pour lui conférer sa souplesse.
 

A la source du lait !

A la source du lait !

Bien manger avec les produits laitiers

Le rôle de la vitamine D

A noter, la vitamine D aide le calcium à se fixer sur les os*

Choisir un lait riche en vitamine D permet donc de profiter du calcium naturellement présent dans le lait.

Pour s’y retrouver :
• le lait entier est le plus riche en lipides, il en contient un taux légèrement supérieur à 3,5 %.
• le lait demi-écrémé est moins gras : il n’en contient que 1,5 % à 1,8 %.
• le lait écrémé n’en contient quasiment plus : 0 % à 0,5 %.

Le saviez-vous ?

Ces taux de matières grasses n’influencent pas les teneurs en calcium et en protéines du lait.

* : La vitamine D contribue à l’absorption et à l’utilisation normales de calcium.

Le lait sous toutes ses formes

C'est la star incontestée du petit-déjeuner, et du goûter pour les plus jeunes.

Chaud ou froid, nature, sucré ou aromatisé, le lait est en effet le plus souvent consommé en boisson. Pourtant, il se cache régulièrement dans les autres repas de la journée.

Allié bien connu des desserts et entremets, on retrouve également le lait dans bon nombre de préparations salées comme les sauces, les gratins ou les quiches. Un excellent moyen de consommer du lait pour les adultes, qui en boivent généralement moins qu'ils n'en mangent !

Le lait, un trésor de bienfaits !

Qu'il soit entier, demi-écrémé, écrémé ou enrichi, le lait participe à l'équilibre alimentaire et à la santé de tous :

- Grâce à son apport en calcium, il contribue à la construction du squelette des plus jeunes, puis à son entretien tout au long de la vie**.

- Le lait est aussi une source  de protéines qui sont nécessaires au bon développement de la masse musculaire et osseuse chez l’enfant, puis à leur maintien chez les adultes***.

- Constitué à 87 % d'eau, le lait représente également un excellent moyen de s'hydrater.

** :    Le calcium est nécessaire pour une croissance et un développement normales des os de l’enfant.
Le calcium est  nécessaire au maintien d’une ossature normale chez l’adulte.

Le lait, une mine de plaisirs variés

Doux, onctueux et rond en bouche, ses atouts se déclinent à volonté.

Nature, le lait offre une palette aromatique aussi riche que subtile.

Des arômes qui possèdent le savoureux pouvoir de sublimer ceux que l'on y ajoute. Pour changer du classique chocolat chaud, le lait peut ainsi s'aromatiser avec une gousse de vanille, quelques gouttes de fleurs d'oranger ou un bâton de cannelle.

A froid, il apporte une douceur et une volupté uniques aux fruits finement mixés.
En cuisine, il sait donner sans compter : du moelleux aux gâteaux, de l'onctuosité aux sauces, de la douceur aux potages…

Pour le plaisir et la  santé de chacun, il existe plusieurs sortes de lait.
En voici un petit échantillon :

- Le lait délactosé, pour les personnes confrontées à un problème d’intolérance au lactose.
Cette intolérance conduit à une mauvaise digestion du lait responsable de ballonnements, flatulences et douleurs abdominales. Avec le lait délactosé, ces  symptômes sont réduits**** !


- Le lait BIO, pour une envie de nature.
L’agriculture biologique respecte la nature : une méthode douce pour cultiver la terre et élever les animaux. Le lait Bio provient d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Les vaches évoluent dans des pâturages cultivés sans pesticide, ni engrais chimique. Leur alimentation est variée et naturelle.

- Le lait de chèvre, pour une alternative au lait de vache.
Source de protéines et de calcium, le lait de chèvre convient à toute la famille !

**** : La consommation de produits à teneur réduite en lactose contribue à réduire les désagréments intestinaux liés à l'ingestion de lactose chez les intolérants au lactose.

Merci les desserts lactés !

Merci les desserts lactés !

Bien manger avec les produits laitiers

Il suffit d’y penser !

- Un yaourt, une pointe de moutarde, du sel, du poivre : l’accord parfait pour un apéritif aux légumes croquants !

- Une banane coupée en rondelles dans un dessert lacté au chocolat : deux bienfaits réunis en un seul et immense plaisir !

- Les petits-suisses et fromages blanc sont délicieux avec des fruits ou aux coulis. Ils se transforment volontiers en mousses légères.

Les yaourts et desserts lactés, du côté allégé
Avec des gammes entières à 0 % de matière grasse, les yaourts, fromages frais et desserts lactés sont les meilleurs alliés de tous ceux et celles qui surveillent leur ligne au quotidien, sans faire de concession sur le plaisir.
 

Les yaourts peuvent être classés en 3 grandes familles

- le yaourt ferme (fabriqué dans son pot)
- le yaourt brassé (d’une texture lisse, préparé dans une large cuve, puis brassé et mis en pots)
- le yaourt à boire (battu avant d’être mis en bouteille)

Les desserts lactés, eux, sont des desserts gourmands composés au minimum de 50 % de lait : crèmes desserts, liégeois, mousses, crèmes brûlées, îles flottantes, flans, crèmes caramel, ou encore riz au lait… leurs déclinaisons sont multiples, de quoi satisfaire toutes les envies !

Aromatisés, aux fruits ou nature, les fromages frais (petit-suisse, fromage blanc) ont une saveur douce, légèrement acidulée.

Les yaourts, fromages frais, desserts lactés, un bénéfice santé qui n’est plus à prouver !
 

Les produits laitiers frais regorgent de bienfaits pour la santé

- Ils sont riches en calcium, fondamental pour la croissance, la fortification et le renouvellement du tissu osseux, mais aussi la coagulation sanguine, l’activité musculaire ou encore les fonctions hormonales.
A noter, un pot de yaourt apporte en moyenne 15 à 20 % de calcium recommandé par jour !

- Ils possèdent des protéines laitières de très bonne qualité : entre 3 et 4 % pour les yaourts, 7 % pour les fromages blancs et 8 % pour les petits-suisses.

- Ils contiennent également des vitamines du groupe B, qui interviennent notamment dans la croissance et le fonctionnement des systèmes musculaire, nerveux ou encore immunitaire.

- Ils sont  favorables à la digestion grâce à leurs ferments lactiques.

Petite astuce : il ne faut pas jeter le liquide que l’on trouve parfois à la surface des yaourts fermes.
Ce « sérum » est riche en calcium, protéines et vitamines.

Les fromages frais, yaourts et desserts lactés sont aussi bons pour les papilles que pour le corps… On aurait tort de s’en priver !

Ils représentent la façon la plus simple de consommer chaque jour les 3 à 4 produits laitiers recommandés
 

Les yaourts et desserts lactés, variations sur le thème du plaisir !

Inutile de passer des heures derrière les fourneaux : il suffit parfois d’un petit détail pour faire d’un yaourt ou d’un dessert lacté un vrai plaisir gourmand.

Miel, confiture, noisettes concassées, fleur d’oranger, vanille, riz soufflé ou morceaux de fruits. Tout est possible côté sucré… d’autant que les yaourts et fromages frais sont de précieux ingrédients pour préparer des gâteaux.

Et, le saviez-vous ? Ils permettent également d’alléger les glaces !

Côté salé, quelques petites astuces utiles :

- Il suffit d'un rien pour transformer un yaourt nature en une sauce crudités originale et légère. Un peu de sel, de poivre, quelques herbes fraîches, un zeste d’originalité et le tour est joué !

- Les petits-suisses et fromages blancs se marient avec bonheur aux légumes.

- Les fromages blancs et yaourts apportent de la légèreté à la mayonnaise et du liant aux sauces froides. Ils apaisent et magnifient les sauces épicées telles que le curry.

- Les yaourts et fromages blancs donnent fraîcheur et acidité aux purées, à la quiche lorraine, aux légumes farcis et aux potages.
 

Le yaourt, une star de la cuisine à travers le monde

En Occident, le yaourt est consommé comme un dessert en fin de repas. Mais dans de nombreux pays, il est utilisé comme un ingrédient de cuisine à part entière :

- En Turquie, il existe de nombreuses recettes de soupes au yaourt.
Il est également utilisé pour composer des sauces froides, la plus connue étant la Raïta. Il accompagne également les légumes frits et les dolmas, des farcis à la viande. Dans les cafés, les Turcs dégustent une boisson rafraîchissante à base de yaourt dénommée l’Ayran.

- En Inde, le yaourt s’associe volontiers à du curry et les célèbres nan, les pains indiens.
 
- Dans les Balkans, le yaourt est consommé salé, notamment avec des feuilles de vigne et autres choux fermentés.

- En Inde, en Turquie, au Liban et en Syrie, le yaourt est souvent utilisé comme « fond de cuisson » pour les légumes.

Le saviez-vous ?
Le mot « yaourt » lui-même est d'origine grecque, tandis que le terme « yoghourt » est turc.
 

Merci la crème !

Merci la crème !

Bien manger avec les produits laitiers

La crème, astucieuse et malicieuse !

Parce qu’elle développe les arômes et adoucit les saveurs, la crème fraîche est un allié idéal au quotidien.

Il vous paraît parfois difficile de faire comprendre à vos enfants que "le poisson, c'est bon pour eux" ? Ajoutez-y une cuillère de crème relevée d'une pointe de citron, et vous leur ferez ainsi oublier tous leurs à priori !

Avec la crème, bien manger devient un délicieux jeu d'enfant !

Vous êtes adepte d’une cuisine simple et saine mais vous manquez de temps ?
Sachez que la crème se plie aussi en quatre pour vous faciliter la vie au quotidien en vous proposant des aides culinaires toutes prêtes.
 

Sauce béchamel, crème anglaise, crème pâtissière,… autant de délicieuses préparations qui vous aideront à parfaire vos plats et desserts en un clin d’œil !

La crème, bonne sous toutes ses formes !

Viandes, poissons, crustacés, légumes, crudités, chocolat, fruits… La crème fraîche aime tout et, du côté des aliments, tout le monde l'aime. Indissociable de la cuisine française, elle se consomme aussi bien « nature » que cuisinée et apporte crémeux, onctuosité, douceur et saveur à tous les plats. Épaisse, semi-épaisse ou liquide, fraîche ou stérilisée, la crème prend toutes les formes pour s’adapter à toutes les envies… et à toutes les recettes :

  • - Epaisse, elle garantit la réussite des quiches, des escalopes à la crème,… et accompagne merveilleusement les crudités ou les fruits de saison.
  • - Fluide ou semi-épaisse, elle nappe et s’incorpore parfaitement dans les sauces ou potages.
  • - Fleurette, elle se transforme en un tour de main en crème chantilly.
  • - Pour les plus pressés, elle se retrouve également en bombe chantilly toute prête pour parfaire en un clin d’œil tous vos desserts !

Bien manger devient vraiment facile quand la crème se plie à nos idées !

La crème… du plaisir à l’équilibre !

Traditionnellement, la crème entière à 30 % de matière grasse est pour tous le référent de la crème. Le plus souvent épaisse, elle allie plaisir et authenticité, de par l’onctuosité de sa texture, sa richesse en goût et sa fondance en bouche.

Résolument moderne, la crème sait aussi s’adapter aux préoccupations alimentaires d’aujourd’hui, en nous proposant une version légère entre 12 % et 18 % de matières grasses : un compromis idéal entre tradition et modernité qui allie tout le plaisir d’une vraie crème avec juste ce qu’il faut de matière grasse.

Ainsi, cuisiner léger et gourmand n’est plus un problème : à chaud comme à froid, elle révèle subtilement vos plats par sa douceur et vous garantit des préparations toujours savoureuses.

La crème légère : une cuisine simple et saine pour nous aider à bien manger.

La crème, c’est aussi une question de ligne !

Qui a dit qu’il fallait renoncer au plaisir gourmand de la crème fraîche quand on prend soin de sa ligne ? Aujourd’hui, même si elles ne portent pas le nom de crème, il existe des spécialités laitières à base de crème légère qui affichent entre 3 % et 5 % de matière grasse.

Ainsi, remplacez simplement votre crème habituelle par une spécialité extra-légère : c'est 4 fois moins de calories avec toutes les qualités d'une vraie crème. Vous continuez ainsi de préparer comme à votre habitude les bons petits plats que vous aimez, mais plus légers ! Une alternative intéressante pour tous ceux qui veulent prendre soin de leur ligne et continuer à bien manger !

 

Associer mon compte Facebook

Votre compte Facebook est maintenant associé à votre compte Envie de Bien Manger.

Vous pouvez à tout moment gérer vos options de partage depuis votre espace perso, rubrique "mon profil".

.