A l’instar du rutabaga ou du topinambour, le panais est un légume qui se consommait beaucoup au début du siècle dernier et qui était tombé peu à peu dans l’oubli. C’est un légume racine comme la carotte ou le céleri-rave. Aujourd’hui, certains gastronomes ont à nouveau déterré les panais et celui-ci reviens pour notre plus grand plaisir sur le devant de la scène. Envie De Bien Manger vous dit tout sur ce légume ancien aussi bon au goût que bon pour la santé et vous pourrait cuisiner des panais comme bon vous semble : purée, gratin, velouté ou encore en salade. Les recettes à base de panais sont nombreuses.

Le choix et la conservation du panais

Le panais est un légume ancien qui se décline en plusieurs groupes puisqu’il est possible de trouver des panais longs, des panais mi-longs ou encore des panais ronds. Chez Envie De Bien Manger, nous vous conseillons d’acheter principalement des panais assez petits puisque ces derniers se révèleront être moins fibreux et plus sucrés à la dégustation pour un plaisir décuplé sur vos papilles. En effet, doux et sucrés, le goût du panais s’apparente à celui de la patate douce. De même, le panais que vous achetez en magasin doit être bien ferme et sans taches. N’oubliez pas que le panais est un légume d’hiver puisque ce dernier sera disponible dans vos étals entre le mois de septembre et le mois de mars de l’année suivante. Ce légume est donc idéal en velouté, l’hiver lors de longues journées enneigées.

Sans aucune préparation préalable, le panais peut se conserver environ une semaine à dix jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Si vous souhaitez prolonger le séjour de votre panais dans votre réfrigérateur, enveloppez-le dans une feuille de papier absorbant et placez-le ensuite dans un sac perforé. Ainsi protégé, votre panais pourra rester environ un mois dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Enfin, si vous souhaitez conserver encore plus longtemps votre panais, épluchez-le et découpez-le en petits dès puis placez-le dans un sac congélation avant de le congeler. Ainsi détaillé, le panais pourra alors se conserver pendant plusieurs mois.

La préparation et la cuisson du panais

Le panais possède l’immense avantage d’être un légume très facile à travailler. Il suffit pour le préparer de couper les extrémités du légume avant de l’éplucher (et certains vous diront même que cette étape n’est pas obligatoire et qu’il est possible de déguster le panais avec la peau). Ensuite taillez-le selon la forme la plus indiquée pour la réalisation de votre future recette. Songez à cuire immédiatement votre panais car celui-ci va rapidement s’oxyder, et donc noircir, au contact de l’air ambiant. Si vous ne pouvez pas cuisiner immédiatement votre panais, trempez-le alors dans un peu d’eau citronnée afin d’éviter l’oxydation.

La cuisson du panais va énormément dépendre de votre choix en matière d’ustensile de cuisson mais aussi en matière de recettes dans lesquelles vous souhaitez utiliser votre légume. Par exemple, le panais peut cuire en seulement 10 minutes à l’autocuiseur ou au micro-ondes s’il est taillé assez finement. En revanche, la cuisson prendra environ 30 minutes dans de l’eau bouillante et presque 45 minutes dans le four. Alors que ce soit pour en gratin, en velouté ou en purée, pensez bien au temps de cuisson de votre plat avant de vous lancer dans votre recette.

L’utilisation du panais en cuisine

Il n’existe peut-être pas de légume plus facile à déguster que le panais. En effet, ce dernier offre la possibilité d’être mangé cru dans le cadre d’une salade par exemple. Il sera alors généralement accompagné d’un filet de jus de citron et de quelques feuilles de coriandre. Il peut aussi très bien se marier dans une salade avec des carottes, du poivron ou encore des champignons de Paris et un peu d’huile d’olive. Alors sortez vos légumes du réfrigérateur : carotte, pommes de terre, noix et vous aurez la chance de pouvoir réaliser des recettes faciles et rapides.

Le panais peut aussi bien évidemment se déguster cuit. La forme la plus courante est la purée de panais qui pourra accompagner avec élégance des viandes (porc, bœuf...) mais aussi des rôtis ou du poisson comme un filet de lotte par exemple. Sortez vos ingrédients : les légumes (navets, panais et carottes), le poisson, le beurre, le sel et la sauce soja. Le panais peut également être utilisé cuit dans la confection d’une potée avec du chou et du navet. Plus amusant, le panais peut se présenter sous forme de frites afin que les enfants, mais aussi les plus grands, puissent tremper le panais dans une sauce au yaourt ou au curry. Il peut même simplement se déguster après une cuisson à l’image des carottes Vichy. Enfin, n’hésitez pas à placer le panais dans vos potages pour donner un petit goût sucré à vos créations de soupe. Alors que vous le préfériez cuit au four ou à la poêle, cru en salade avec des carottes et autres légumes, faites-vous plaisir avec une de nos nombreuses recettes de panais.

Le panais revient aujourd’hui en nombre dans les étals des marchés pour le plus grand plaisir des petits et des grands ! Alors faites-vous plaisir avec des recettes en tous genre : purée de panais, gratin de panais ou encore velouté de panais. Associez ce légume d’antan selon vos envies avec des viandes rôtis, des carottes, des pommes de terre ou tout autre ingrédient qui vous fera envie. Alors n’hésitez plus à découvrir les saveurs d’autrefois avec nos délicieuses idées de recettes de panais sur Envie De Bien Manger.

Vous êtes au courant ?