Pratiques, savoureux et économiques, pleins feux sur les plats mijotés ! 

 

Véritables concentrés de saveurs, les plats mijotés sont simples et rapides à préparer mais cuisent lentement pour faire ressortir tous leurs arômes.
Conviviaux, chaleureux et authentiques, les plats mijotés s’enrichissent de sauces onctueuses et se déclinent façon terroir ou exotiques. A vos cocottes, prêtes ? Cuisinez !
 

Une cuisson lente pour plus d’arômes

C’est le grand retour de la cuisine mijotée et des plats traditionnels du dimanche, qui cuisent (presque) tous seuls en cocotte et à feu doux et parfument la cuisine. Pot-au-feu, osso-bucco, veau marengo, ragoût de volaille, potée normande, poule-au-pot, ces grandes spécialités d’autrefois continuent de régaler les gourmands.
 

Indispensable crème

Le plus souvent composé de morceaux de viande ou de poisson, cuits dans une sauce avec des légumes, ces plats mijotés font notamment la part belle à la crème, ingrédient quasiment indispensable à leur préparation, comme c’est le cas avec la blanquette de veau ou de cabillaud, le poulet à la normande ou ces blancs de poulet aux morilles.
 

Bouillon et sauce au vin ou à la bière*

Quand la crème est absente de la préparation, celle-ci est généralement remplacée par une sauce à base de bouillon, de vin ou de bière*, comme dans ce boeuf bourguignon, la daube méridionale, ce lapin aux pruneaux ou ce boeuf carottes longuement mijotés avec du vin ou de la bière*.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
 

Des mijotés venus d'ailleurs

La cuisine mijotée n’est pas l’apanage de la gastronomie française. Tajine de veau au curcuma, paëlla, agneau aux épices sont aussi comptés au nombre des plats mijotés.
 

Vous êtes au courant ?