La brioche, tout le monde connaît et tout le monde adore. Que ce soit au petit déjeuner ou pendant le gouter, une délicieuse tranche de brioche accompagnée de confitures ou de fruits frais fera fondre tous les gourmands du pays. Mais la réalisation de la brioche est une étape assez technique. Envie de Bien Manger vous offre donc ses conseils afin d’être absolument certains de ne plus jamais rater une seule brioche pur beurre de votre vie et d’être sûr de vous régaler avec cette gourmandise.

Les variantes de brioches

Les brioches suisses :

Brioches suisses

Variante internationale de la brioche pur beurre, la brioche suisse se montre au moins tout aussi gourmande que son homologue française puisqu’elle se compose, en plus de la pâte à brioche traditionnelle, de pépites de chocolat et de crème pâtissière. Ainsi, en mordant dans cette brioche suisse, l’onctuosité de la crème se mélange à la gourmandise du chocolat pour un bonheur intense de dégustation.

Il est également possible de réaliser des couques (variante belge de la brioche) en insérant dans la pâte à brioche de la crème pâtissière et des raisins de Corinthe. Des versions internationales aussi bonnes que les originales.

Brioche vendéenne

Brioche vendéenne

On ne rigole pas avec la brioche en Vendée ! La recette et la fabrication de la brioche vendéenne sont très encadrées. Cette brioche dispose du célèbre Label Rouge mais elle dispose aussi et surtout d’une Indication Géographique Protégée au niveau européen. Cela permet de reconnaître la véritable brioche vendéenne et évite des « contrefaçons » venues d’autres pays d’Europe mais aussi d’autres régions françaises. Seul un individu installé en Vendée peut vendre une brioche vendéenne.

La brioche vendéenne est facilement reconnaissable grâce à sa forme tressée qui tiendrait son origine dans les coiffures que l’on faisait pour les mariées il y a de cela plusieurs siècles. S’il nous est impossible de vous proposer la recette originale pour des raisons de protection géographiques, nous pouvons tout de même cous suggérer cette recette de brioche vendéenne sublimée par l’apport du beurre, de la crème fraîche, du rhum et de la fleur d’oranger.

La brioche pur beurre

Brioche pur beurre

La recette de la brioche pur beurre que vous pouvez retrouver sur notre site Envie de Bien Manger n’est pas obligatoirement très difficile à réaliser mais elle demande de la patience et un tour de main qui doivent être acquis.

Le premier secret pour une brioche pur beurre de qualité repose dans le pétrissage. Ces étapes de mélange entre la farine et les œufs s’avèrent capitales puisque c’est le pétrissage qui va permettre au gluten de se développer tout en incorporant un maximum d’air dans la pâte. Les étapes de pétrissage réussies offriront à votre brioche pur beurre une mie à la fois aérée et légère.
Les périodes de pousses sont également fondamentales dans la réalisation de la brioche. Il est tout simplement impossible de réaliser une brioche de qualité en quelques minutes. La pâte a besoin de temps pour pousser et cela permettra d’obtenir des brioches aux saveurs et aux textures si particulières.

Il faut également veiller à ne pas négliger les finitions de votre brioche. Cette dernière doit être scarifiée avant la cuisson pour pouvoir gonfler lors de son passage sous la chaleur du four. De plus, cette scarification aura pour intérêt de libérer la vapeur et ainsi d’éviter que la brioche ne se déchire. Au contraire, la brioche pourra alors merveilleusement s’épanouir. Enfin, n’oubliez pas de dorer votre brioche avant son passage au four afin d’obtenir une finition dorée très appétissante.

 

Mais prenez garde, lorsque vous aurez commencé à manger nos brioches pur beurre et leurs déclinaisons, vous ne pourrez plus vous arrêter !

 

Il n’y a pas meilleure récompense que de voir vos réalisations basées sur mes recettes, n’hésitez pas à les publier sur la page facebook d’Envie de Bien Manger.

Et n’oubliez pas, je reste à votre disposition si vous avez des questions ou besoin d’un conseil, ici dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.
 

A bientôt,
-Thierry

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

Vous êtes au courant ?