Menus de fête équilibrés et légers

Du réveillon du Jour de l’An au repas de Noël ou de Pâques, les fêtes mettent tout le monde d’accord... Pendant ces joyeux festins, pas question de se priver ni de tourner complètement le dos aux traditions ! L’inconvénient, c’est que notre foie et notre ligne ont parfois du mal à se remettre de ces copieux repas en famille ou entre amis. Comment profiter de chaque repas de fête en évitant les excès et les lendemains difficiles ? Grâce à quelques astuces accompagnées de nos meilleures recettes, faites rimer gourmandise et équilibre de l’apéro au dessert. Vous allez pouvoir préparer de véritables banquets pour vos convives, garantis 100 % plaisir et 0 % culpabilité !

Au menu : une sélection de savoureuses idées pour des recettes de fêtes plus saines… 

L’apéritif 

Pour garder l’appétit après l’apéro et apprécier l’intégralité du repas, légèreté et petites quantités sont de mise ! C’est aussi valable pour les boissons alcoolisées*. Elles ont tendance à ouvrir l’appétit et à retarder la sensation de satiété. Consommez-les avec modération dès le départ pour garder le contrôle et profiter de la suite des agapes !

Bannissez chips, biscuits apéritifs et petits fours qui « calent » trop rapidement. Préférez les petits formats, les mini-verrines colorées et les recettes à base de légumes crus soigneusement choisis seront vos meilleurs atouts.

Craquez pour un Buisson de légumes croquants, Ricotta et herbes fraîches ou des bouchées façon Makis de canard au pesto, chèvre et roquette. Facile à préparer et original ! 

L’entrée 

C’est traditionnel : on profite des repas de fêtes pour consommer crus ou cuits coquillages et fruits de mer. Cela tombe à pic car ils sont naturellement pauvres en graisses et en calories. Coquilles Saint-Jacques, langoustes, huîtres et gambas sont d’excellents atouts légèreté. Sans hésiter, on délaisse mayonnaise et toasts beurrés pour profiter à fond de leurs bienfaits et de leur saveur iodée ! Huîtres au Champagne ou Tartare de Saint-Jacques, pourquoi s’en priver ? 

Parmi d’autres produits d’exception, foie gras, saumon fumé et cèpes s’invitent également à la table. C’est si facile de les sublimer et de les préparer comme un grand chef ! Pour cela, on n’hésite pas à s’éloigner un peu de la tradition des toasts en sortant le grand jeu, tout en finesse et en légèreté. 

Côté saumon, changez du pain beurré - citron avec un Nid de saumon fumé et Mozzarelline au pesto et tapenade, ou un Saumon confit façon Gravelax. Mariez exotisme et tradition grâce aux Croustillants de foie gras aux 5 épices, sauce aux agrumes qui revisitent ce mets subtil avec audace… Et pourquoi pas une petite soupe ? Raffinés, le velouté de cèpes et sa chantilly aux noix seront parfaits en entrée light ! 

Le plat principal 

Que votre plat de prédilection soit à base de viande, de poisson ou de fruits de mer, l’ennemi n°1 de l’équilibre est la sauce : gardez la main légère ! Privilégiez une cuisson vapeur, en papillote ou grillée avec un minimum de matières grasses. 

Pour les accompagnements, optez pour des légumes verts et de saison plutôt que pour des féculents. Piochez parmi les nombreuses idées de recettes disponibles sur Envie de bien manger pour éviter le casse-tête des menus de Noël. Pour faire la cuisine comme un chef, foncez découvrir le Croustillant de saumon au pain d’épice et fondant d’épinard, les Noix de Saint-Jacques poêlées et julienne de légumes ou le Magret de canard et ses 2 pommes ! Bye bye la classique et un peu trop nourrissante dinde aux marrons cuite au four... C’est décidé, cette année pour Noël, on innove ! 

Le fromage

Il n’entre pas dans la catégorie « Plats cuisinés » mais le plateau de fromages est un incontournable des tablées de fêtes. Faites plaisir à tous en misant sur la variété ! Si vous surveillez votre ligne, gardez à l’esprit que les fromages à « pâte dure » (ou pâte pressée cuite) sont plus gras que les fromages à pâte molle. Contrairement à certaines idées reçues, le camembert et le brie sont bien plus légers que le Comté ou l’Emmental ! 

Les desserts 

Bûche ou pas bûche, il est toujours possible d’envisager une fin de repas légère avec votre dessert de Noël. Bûches glacées, sorbets et recettes à base de fruits frais viendront vous apporter un peu de douceur, en évitant de porter le coup fatal à votre estomac. L’aérien Mille et une feuilles au caramel et aux framboises ou une petite portion de Bûche façon bavarois framboise, mangue, noix de coco vous permettront de clore le repas en beauté avec des desserts à la fois gourmands et légers !

Au café

Servez des macarons ou des marrons glacés au lieu de truffes au chocolat : ils sont certes énergétiques, mais contiennent beaucoup moins de gras.

*à consommer avec modération

Vous êtes au courant ?