Longtemps mis de côté suite à la déferlante des cupcakes et mugcakes, les gâteaux de voyage sont à nouveau sur le devant de la scène !

Ils ont la saveur et le souvenir de longs périples en voiture ou en train pour rejoindre la mer, la montagne ou la famille éloignée. Ces gâteaux de voyage sont les plaisirs sucrés qu’on emporte facilement et qui se conservent sans réfrigération.

Ce sont donc d'abord les gros gâteaux, comme les cakes, ou les pains d’épices, mais aussi les quatre-quarts, les gâteaux au yaourt et les marbrés.  Les gâteaux de voyage se déclinent également en taille individuelle, je pense notamment aux sablés bretons cuits sous forme de galettes ou palets, et aux cannelés bien sur !

Je m’en suis donné à coeur joie lors de la réalisation de ces nouvelles recettes, à découvrir sans tarder !  

Le Pain d’épices !

Impossible d’imaginer un dossier sur les gâteaux de voyage sans y inclure le fabuleux pain d’épices.

Au sein de cette vidéo, je vous ai laissé tous les conseils pour faire votre propre mélange d’épices, mais aussi pour le choix de votre miel, car c’est bien le miel qui donne ce côté suave au pain d’épices

Retrouvez également la recette rédigée ici.

Les origines du pain d’épices

On trouvait déjà du pain au miel chez les Égyptiens. A l'époque romaine, Pline Le Jeune en fait aussi référence. On en trouve également des traces en Asie avec des épices en plus.
La première mention en France remonte au 15ème siècle dans une Abbaye Cistercienne en Alsace, mais c'est surtout en Allemagne que l'on trouve les premières traces du pain d’épices, au carrefour des axes fluviaux et routiers de l'époque. C'est en effet par là que transitaient les épices.
De plus, il a toujours été de tradition en Alsace de réaliser des gourmandises à base de miel et les alsaciens ont su profiter des épices dès qu’elles ont commencé à circuler dans la région.

C’est ce que m’a appris “Mamie Véro”, une de mes amies sur les réseaux sociaux entre autres, passionnée par l’histoire et avec qui je vais quelquefois faire du pain en Moselle. C’est donc bien de l’Alsace que nous vient le pain d’épices en France, avant que les Rémois (habitants de Reims) et les Dijonnais (Dijon) en déclinent leur propre version.

Intéressant non ? Je suis passionné par l’histoire des recettes et produits culinaires. Pas vous ?

3 nouvelles recettes de gâteaux de voyage !

Quatre-quarts moelleux

Quatre quarts moelleux

S’il est facile à réussir, le quatre-quarts a la réputation de s'assécher rapidement. Mais pas avec cette recette ! 

L’astuce pour un quatre-quarts moelleux qui se conserve plus longtemps, c’est de clarifier les œufs et de monter les blancs en neige.
C'est ce que m'a appris Martine, une amie sur les réseaux sociaux.
Vous ne pourrez d'ailleurs que le constater par vous-même en réalisant cette recette en pas à pas.

Cannelés bordelais

Cannelés bordelais
Quelle aventure !! J’ai juste publié sur les réseaux sociaux une photo de mes moules à cannelés pour que se déchainent les puristes du moule en cuivre et cire d’abeille, les aficionados des moules en silicone et les spécialistes des vanilles et du rhum ! 

J'ai donc tout essayé : moules en cuivre, empreintes silicone, 2 vanilles et 2 rhums...  Ça en fait des combinaisons !

Il me paraît intéressant de vous livrer mon analyse complète : 

Cannelés bordelais cuits en empreintes silicone Si on parvient à une coloration quasi identique à des cannelés cuits dans un moule en cuivre, les cannelés cuits dans des empreintes en silicone sont moins croustillants et ils deviennent plus rapidement “mous”. En effet, le croustillant des cannelés disparaît inéluctablement au bout de 24h quels que soient les moules employés. Il est néanmoins possible de prolonger cette croustillance de 12h en enduisant les moules en cuivre avec un mélange de cire d’abeille et de beurre fondus (à faire dans un moule chaud et non pas froid comme j’ai pu le lire partout !). Outre le fait de prolonger la croustillance, la cire d'abeille permet une meilleure caramélisation et facilite grandement le démoulage.

Cannelés bordelais cuits en moule en cuvire
Les moule en cuivre sont donc les vainqueurs de ce test comparatif, mais ceux-ci représentent un réel investissement, car ils sont très onéreux. Il faut donc vouloir faire des cannelés souvent pour les rentabiliser ou être un puriste. :-)
Les empreintes en silicone sont nettement moins chères et outre le prix, leur simplicité d'utilisation est un réel avantage, surtout si vous avez besoin de cuire beaucoup de cannelés d’un coup. Si vous optez pour cette solution, choisissez des empreintes de bonne qualité, de couleur noire de préférence, car cette couleur emmagasine et diffuse mieux les températures.

Côté vanille, j'ai testé la vanille mexicaine (la vanille originelle, ma préférée) et la vanille de Tahiti qui a un goût très floral. J'avoue que j'ai eu un petit faible pour les cannelés avec de la vanille de Tahiti, il me semble d'ailleurs que c'est avec celle-ci que se font les cannelés à Bordeaux. Mais sentez-vous libre d'employer de la vanille Bourbon ! Vous me pardonnerez de ne pas avoir fait ce test... :-)

Côté rhum, j'ai testé le rhum avec lequel sont faits traditionnellement les cannelés bordelais et que vous connaissez assurément, ainsi qu'un rhum pâtissier professionnel... Le résultat est sans équivoque : la tradition a du bon ! :-)

Ayant reçu de vrais conseils de passionnés des cannelés et de professionnels tel que Stéphane Gabrielly, bordelais et Chef formateur chez Ferrandi, l'école Française de Gastronomie mondialement réputée,  il était un devoir pour moi de les partager avec vous dans cette recette pas à pas très détaillée.

Pain d'épices

Pain d’épices moelleux

Si la recette tradtionnelle du pain d’épices n’inclut ni oeuf ni lait, je trouve qu’il est nettement plus moelleux avec ces ingrédients.
Si vous aimez le déguster nature, je vous recommande d’y ajouter des écorces de citrons ou d’oranges confites.

Variez aussi vos plaisirs en le dévorant avec du roquefort et de la banane, vous allez être surpris, dans le bon sens du terme ! C’est Xavier Thuret, Meilleur Ouvrier de France Fromager qui m’a fait découvrir cette association de saveurs, à retrouver dans cette recette en vidéo.

Je vous suggère de réaliser ma recette et accompagner un foie gras avec ce pain d’épices, c’est délicieux !
 

N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires ! 

A bientôt,
-Thierry

Vous allez aimer cuisiner ces recettes

Vous êtes au courant ?