Les secrets pour réussir un gratin dauphinois 

Composé d’ingrédients du quotidien et relativement simple à réaliser, le gratin dauphinois n’en demeure pas moins un plat excellent qui fait le bonheur des petits et des grands au sein d’une famille. Mais pour le réussir aussi bien que les habitants du Dauphiné eux-mêmes, Envie de Bien Manger vous livre quelques secrets. 

Le bon choix des pommes de terre

Le premier secret du gratin dauphinois réside dans son savoureux mélange entre une crème onctueuse et de bonnes pommes de terre à la fois fermes et fondantes. Mais les variétés de pommes de terre ne possèdent pas toutes les mêmes propriétés de dégustation et il convient donc de faire le bon choix de pommes de terre pour que celles-ci ne se délitent pas à la cuisson et ne deviennent pas de la purée. De même, si les pommes de terre choisies s’avèrent trop fermes, ces dernières feront perdre le côté fondant et onctueux qui reste l’une des signatures du gratin dauphinois. Il convient donc de choisir avec une attention particulière les pommes de terre afin que votre gratin soit le meilleur possible. 

Par chance, les variétés de pommes de terre qui peuvent convenir pour la constitution du gratin dauphinois sont nombreuses et seront disponibles pendant de très longs mois de l’année dans l’étal de votre primeur favori. Ainsi, vous pouvez sélectionner pour la réalisation de votre gratin des pommes de terre comme la Belle de Fontenay, la Pompadour, la Charlotte, la Roseval, la Nicola, l’Amandine ou encore la Monalisa. Toutes ces pommes de terre possèdent la capacité de se révéler suffisamment fermes pour tenir à la cuisson tout en restant parfaitement fondantes à la dégustation. 

La préparation des pommes de terre

Choisir ses pommes de terre, c’est bien ! Mais les préparer convenablement en vue de les insérer dans le gratin de vos rêves, c’est encore mieux ! 

Commencez par laver et peler vos pommes de terre puis coupez-les en rondelles d’environ 3mm d’épaisseur. Pour réaliser cette opération, vous pouvez vous aider d’un robot cuisinier ou d’une mandoline par exemple. Si vous souhaitez obtenir un gratin dauphinois très onctueux, ne lavez pas vos pommes de terre une fois que ces dernières sont coupées. Cela ôterait l’excès d’amidon nécessaire au côté fondant de votre gratin. 

En revanche, il est possible de faire précuire les pommes de terre afin de réduire le temps de cuisson au four. Pour cela, faites cuire environ 15 minutes vos rondelles de pommes de terre dans une grande casserole de lait salé et poivré. Cette étape n’est pas obligatoire puisque vous pouvez aussi parfaitement placer directement vos rondelles de pommes de terre dans un plat à four adéquat. 

La crème et le beurre : les alliés indispensables de votre gratin dauphinois

Que serait un gratin dauphinois sans crème et sans beurre ? Cela ressemblerait à un plat à base de pommes de terre mais ce ne serait surement pas un gratin dauphinois. 

L’utilisation de la crème fraîche est très importante dans le cadre de la réalisation de votre gratin puisque c’est cette crème qui va recouvrir vos pommes de terre et qui va leur donner ce côté si onctueux après la cuisson. Si vous souhaitez opter pour un gratin dauphinois plus léger, sachez qu’il est tout à fait possible de réaliser votre plat à partir de crème allégée. De même, vous pouvez mélanger de la crème avec du lait afin de rendre la crème fraîche plus légère. 

Le beurre a quant à lui une double fonction dans votre gratin. Tout d’abord, il vous servira à beurrer le moule afin que votre recette de gratin dauphinois ne colle pas au plat et que vous puissiez servir plus facilement le gratin à vos convives. Mais le beurre pourra aussi être placé tout en haut du plat (au-dessus des pommes de terre). Il servira ainsi à faire « gratiner » votre plat même en l’absence de fromage dans ce dernier. 

Des gratins revisités

Un gratin dauphinois réalisé dans la plus pure tradition ne contient pas de fromage puisque c’est le beurre qui remplit la mission de faire gratiner le plat. Cependant, il est possible, comme de grands noms de la gastronomie française l’ont déjà fait, de s’affranchir un peu de la tradition afin de réaliser des gratins dauphinois avec du fromage. 

Il est même possible d’utiliser toutes sortes de fromages : du gruyère râpé ou de l’emmental râpé pour un côté gratiné « classique » mais aussi du comté râpé pour un côté gratiné plus fort en goût. Enfin, il est même possible de placer sur votre gratin des fromages à pâte persillée tel que du roquefort. Vous pouvez aussi essayer notre gratin dauphinois au lait bio.

Le gratin dauphinois est donc un plat délicieux qui fait la part belle aux produits laitiers et que vous réussirez à présent comme un chef grâce à ces conseils avisés.

Vous êtes au courant ?